Violences Sexuelles – Veritable Gangrene

Violences Sexuelles – Veritable Gangrene

Veritable Gangrene De La Societe Kinoise

Les violences sexuelles sont un fléau qui ne cesse de se répandre en RD Congo.  Ce dernier nécessite des mesures efficaces pour en venir à bout.  Cette gangrène entrave sérieusement la vie des populations dans toute l’étendue du pays et à Kinshasa en particulier. Chaque jour, de nombreux cas de viols et de violences sexuelles sont signalés dans les centres d’assistance judiciaire et psychosociale (CAJEM) de la LIZADEEL à travers la ville de Kinshasa.

Un appel pressant est lancé à l’endroit des autorités pour que les auteurs de ces actes ignobles subissent la rigueur de la loi et cela sans complaisance.

Selon le rapport fourni par les CAJEM de la ville de Kinshasa en 2017, un total de 1.289 cas de violences sexuelles a été recensé. Parmi les victimes, 987 sont des filles de moins de 17 ans et 238 femmes.

Comme défenseur actif et inlassable des victimes, la LIZADEEL a enregistré 1.271 références médicales. 1.260 victimes ont bénéficié d’un accompagnement psychologique et 731 dossiers ont fait l’objet d’une assistance juridique.

Il convient de savoir que la plupart des cas recensés proviennent des communes populeuses et mouvementées de Kinshasa.  Les communes qui relèvent le plus grand nombre de cas sont Ndjili, Kisenso, Nsele et Kimbaseke. Les victimes sont souvent des personnes vivant dans des familles à faibles revenus et dans des quartiers très peu sécurisés où la violence urbaine (Kuluna) bat son plein. Ces bavures sont le plus souvent commises pendant les époques de grande réjouissance populaire (171 cas en décembre et 119 cas en février). Ceci soulève encore la problématique de la sécurité de la population kinoise par la police nationale.

La LIZADEEL ne le dira jamais assez, il faut que ces viols et violences cessent. C’est l’avenir de tout un pays qui est menacé et compromis par ces actes.

Chères autorités à tous les niveaux, prenez des mesures contraignantes pour endiguer ce fléau de notre population. La vie de chaque personne est précieuse et sa dignité aussi. Non à la complaisance et à l’impunité des auteurs des violences sexuelles en RDC. Nous aspirons tous à une société d’égalité  de droit et protectrice des valeurs humaines fondamentales. Soyons tous unis pour défendre cette cause.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Soyez le premier à recevoir nos nouvelles récentes